Créer mon entreprise, du rêve à la réalité …

De nombreuses personnes ont fait le choix de se lancer dans l’aventure du télétravail. Il faut cependant différencier deux types de travail à distance et généralement depuis le domicile. Le télétravail salarié ou indépendant.

En tant qu’auto-entrepreneuse d’une société de secrétariat à domicile, c’est évidemment le second cas qui m’intéresse le plus.

Pour ma part, travailler depuis chez moi est devenu une nécessité. Maman de trois garçons il m’était devenu plus que difficile de parvenir à concilier ma vie professionnelle avec ma vie familiale : vacances scolaires, heures de sortie de mes enfants, grève des enseignants et de la cantine …

A la naissance de mon quatrième enfant, il m’a fallu entièrement revoir mon mode de fonctionnement. Aller travail m’était devenu quasiment impossible financièrement puisqu’entre les déplacements en voiture, les différents modes de garde, les frais annexes j’allais travailler à perte.

Pourtant hors de question de ne plus travailler. Il faut reconnaître que notre société n’est pas tendre avec les personnes qui font le choix de rester à domicile pour élever leurs enfants et les a priori que certaines personnes ont quant au métier de mère au foyer m’insupportent au plus au point.

Amoureuse de mon métier, je souhaitais absolument pouvoir continuer à le pratiquer tout en ne le vivant pas comme une contrainte.  J’ai mis une petite année à peser le pour et le contre, à étudier la faisabilité de mon « bébé » et à murir mon projet et j’ai décidé de me lancer ….

Il me restait à trouver sous quelle forme juridique je souhaitais créer mon entreprise.

Lorsqu’on a une grande famille, on ne peut pas se permettre de faire tout et n’importe, de mettre en péril l’équilibre financier de cette dernière. J’ai donc choisi de devenir auto-entrepreneuse. La rapidité des démarches administratives (via internet donc un modèle me correspondant parfaitement) et le professionnalisme de mon interlocuteur à la chambre du commerce et de l’industrie de la Réunion ont fini par me convaincre. J’avoue tout de même que ce n’est pas sans une certaine appréhension que j’ai rempli les papiers mais le soutien de mon époux m’a permis de comprendre que devenir mon propre patron était la solution, NOTRE solution.

Ayant un caractère rigide, aimant l’ordre et la discipline, dès le départ, dans mon esprit, il était très clair que cette activité serait mon activité principale, un métier à part entière.

Pour ce faire, j’ai décidé de ne pas lésiner sur mes outils de travails, l’aménagement d’un espace au sein de mon domicile pour pouvoir développer sereinement mon activité. J’ai ainsi réquisitionné l’IMac familiale, le MacBook Air, créer un premier site web, mis à contribution mon époux pour trouver le nom de notre société et son logo.

Très vite je suis arrivée à endosser entièrement « mon habit de chef d’entreprise »  et de simple e- secrétaire je suis devenue e-responsable, e-commercial.

Publié dans Blog