On fait quoi au fait chez Light Agency ?

Dernière question dubitative en date : Ca marche vraiment ton truc ? Non, j’veux dire tu arrives à en vivre ou c’est juste pour passer le temps ?

Certaines personnes à qui je parle avec enthousiasme et fierté de mon auto-entreprise, semblent douter de la pérennité de cette dernière et surtout ne considèrent pas mon activité comme un vrai métier me permettant d’en vivre. Je ne prends pas ce genre de réflexions mal car pour moi elles viennent de personnes n’arrivant pas à saisir l’énorme potentiel offert par le travail à domicile. Je le disais encore dans l’un des articles du blog de Light Agency la dernière fois, beaucoup de personnes sont encore pleines d’a priori en ce qui concerne le télétravail et pour nombre d’entre elles, avoir une activité chez soi n’est pas considérée comme « travailler » …….  Et pourtant !!!!!

Un petit rappel !

Light Agency à l’heure d’aujourd’hui c’est 3 clients plus que réguliers pour qui il est nécessaire de fournir des prestations tous les jours auxquels viennent s’ajouter des travaux ponctuels demandés en urgence par des personnes ayant entendu parler de la société.  Light Agency actuellement à un carnet de commande quasiment plein jusqu’en décembre 2013. Et pourtant ….. Light Agency n’en est qu’à ses premiers pas dans le monde du télésecrétariat.

Comment c’est possible ?

Il y a certainement un petit peu de chance dans tout cela, je vous le concède mais il y a avant tout énormément de travail derrière mon auto-entreprise. Avant de me lancer dans cette formidable aventure, il y a eu des mois de réflexions, des années à travailler pour les autres et à analyser ce qui pouvait fonctionner et les choses à bannir le jour où moi aussi je serais mon propre patron.

Light Agency c’est certes 3 gros clients au quotidien mais c’est aussi des nuits blanches à ne plus compter, des vacances, des temps libres à travailler parce qu’un prestataire de services se doit d’être opérationnel en tout temps. Personnellement je n’ai pas lésiné  pour que « ma petite entreprise » de secrétariat à distance fonctionne. Site web, référencement, publicité et beaucoup d’investissement personnels semblent être une des clés du succès. Mais il n’y a pas que cela vous vous en doutez !

La diversité de prestations la solution ?

Au départ, je pensais naïvement que mon activité principale serait du secrétariat classique car dans mon esprit proposer à des PME la possibilité d’avoir une assistante à moindre coût semblait être le bon créneau. J’ai été surprise de constater que la quasi-majorité de mes clients n’était absolument pas intéressée par cette facette de mon métier. Ces derniers recherchent des prestations plus techniques ou qui à la base n’ont rien à voir avec du secrétariat. A ce jour je suis rédactrice webzine, journaliste, écrivain et formatrice ! Rien à voir avec mon métier d’origine mais j’adore parce que j’ai dorénavant l’immense privilège de pouvoir, depuis chez moi, m’épanouir dans différents métiers et ce sans tomber dans la routine.

Publié dans Blog
5 commentaires pour “On fait quoi au fait chez Light Agency ?
  1. LU dit :

    donc un nouveau métier qui n’a de « secretaire » que le nom !

  2. Hélène dit :

    Pas vraiment parce qu’à l’origine j’ai fais mes premières armes comme secrétaire. Je propose cette prestation et je prends plaisir à faire ce type de travail lorsqu’on me le demande. Je suis et demeure donc bien une secrétaire mais une secrétaire qui a su évoluer et monter en compétences.

  3. Sylvie dit :

    Métiers compatibles et particulièrement intéressants !

  4. thomas dit :

    Bonjour,
    J’envisage de créer mon auto entreprise dans le secteur du télésecrétariat, mais je me pose beaucoup de question quant à la faisabilité de ce projet. Je suis prête à travailler dur mais je veux pouvoir en vivre décemment. Comment avez vous démarché vos premiers clients ? Merci de vos réponses

    • Hélène dit :

      Bonsoir,
      Créer une auto-entreprise n’est pas compliqué ! C’est la faire vivre et qu’elle ne mette pas la clé sous la porte le plus dur.
      Hormis si vous avez déjà vos clients avant de commencer votre activité il faut savoir que les premiers mois vous ne « vivrez pas décemment » de votre activité.
      Il vous faudra beaucoup de recherches, parfois beaucoup de chance pour décrocher quelques contrats qui au départ vous paraîtront bien dérisoires.

      Je pense qu’en me posant la question, vous saviez que je n’allais pas vous communiquer ma manière de démarcher mes clients 😉
      Si je peux vous donner un conseil : faites vous connaître (publicité, référencement …) ! Soyez sérieuse, ne rechignez pas au travail et surtout soyez flexible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


+ 3 = neuf

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>