Transcription audio : tout sur cet univers ! – Light Agency

Si devenir transcripteur vous attire, il est nécessaire que vous sachiez à quoi vous attendre exactement. On ne va pas se le cacher, il s’agit d’un travail particulièrement exigeant, mais également très gratifiant. A travers cet article, nous vous invitons à un voyage littéraire vous expliquant comment devenir un bon transcripteur et surtout en quoi consiste réellement ce métier !

Définition du métier de transcripteur 

Le transcripteur est un spécialiste dont le travail consiste à écouter des bandes sons et à les convertir en texte. Cette tâche demande beaucoup de la patience, une formation rigoureuse ou bien une expérience solide. Ce professionnel est à même de transcrire

des enregistrements sur des sujets variés tels que l’immobilier, le médical, le juridique. Pour devenir un expert de la transcription, il est primordial de posséder d’excellentes compétences dactylographiques, une ouïe à toute épreuve et savoir faire preuve de précision. En effet, afin de se faire un nom dans le métier, il semble indispensable de s’engager à produire un document de qualité, notamment exempt d’erreurs orthographiques. 

Y-a-t-il différentes transcriptions ?

Certains professionnels font le choix de se spécialiser dans un domaine en particulier tel le juridique ou les réunions CSE. Toutefois, rien en vous interdit de faire de la transcription générale si vous vous y sentez plus à l’aise. En effet, les fonctions de transcripteur généraliste conviennent mieux aux débutants, car cela leur offre la possibilité d’acquérir de l’expérience, de monter rapidement en compétences et « de se frotter » à différents sujets. Grâce à cela, il leur sera alors possible d’opter pour devenir spécialiste ou généraliste.  

Il faut savoir que nombreuses sont les entités, les organisations et les autres professionnels ayant besoin de services de transcription. 

Devenir transcripteur : comment faire ?

Une formation très poussée n’est pas forcément une nécessité si vous avez décidé d’épouser la carrière de transcripteur. Plusieurs cours sont par ailleurs disponibles sur le Net afin d’acquérir les bases du métier. Toutefois, si vous avez pour projet de vous spécialiser dans un domaine en particulier, il est plus que nécessaire de suivre une formation spécialisée. Tout le monde n’est pas apte en effet à transcrire des comptes rendus médicaux ou à saisir des états des lieux dictés par un huissier de justice. La maitrise du vocabulaire est alors impérative pour remettre à votre client final un écrit de qualité.

Quelles sont les aptitudes requises pour devenir un expert de la transcription ?

Se lancer dans le métier de transcripteur exige de la patience, beaucoup de patience… et d’adaptabilité. Il faut garder à l’esprit qu’il ne vous est pas possible de choisir la qualité de l’enregistrement qui vous est remis et que vous devrez traiter. Il est courant en effet que les fichiers reçus soient de mauvaise qualité, inaudibles par moment ou encore que la personne qui s’exprime le fasse de manière trop rapide. La dactylographie ne doit dans ce cas pas avoir de secret pour vous tout comme l’univers informatique. Bien souvent, vous devrez faire des recherches sur des expressions qui ne vous sont pas connues ou il sera nécessaire que vous soyez apte à télécharger tous les types de fichiers. Il va sans dire que pour votre grammaire, votre orthographe et votre ponctuation doivent être irréprochables. Cela ne vous dédouane cependant pas de faire usage d’un excellent correcteur. Après tout nul n’est infaillible !

Tagués avec : , ,
Publié dans Blog
Un commentaire pour “Transcription audio : tout sur cet univers ! – Light Agency
1 Pings/Trackbacks pour "Transcription audio : tout sur cet univers ! – Light Agency"
  1. […] souvent, on pense à tort que le travail de transcription se termine lorsque la bande son prend fin. Cependant, livrer un contenu brut, sans mise en forme, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


huit + = 11